Démantèlement d’un réseau criminel à Laâyoune

Les services de la sûreté de Laâyoune ont démantelé une cellule de soutien aux séparatistes, comprenant dix-huit membres, dont neuf sont en fuite. Et ce au quartier Hajri.
Cette cellule avait l’intention de procéder à des attaques dans la ville. Les membres de la cellule, dont l’âge varie entre 25 et 30 ans, ont reconnu, leur intention d’attaquer des commerces sis au boulevard Skikina.
De même, il aurait été procédé à la saisie de plusieurs sacs contenant des drapeaux des séparatistes, ainsi que des tracts, des gants et des armes blanches et des bouteilles incendiaires (cocktails Molotov). Ils auraient également avoué avoir incendié, il y a trois mois, le quatrième arrondissement de police, blessant le policier de permanence. A signaler que les membres de cette bande seront présentés à la justice, après les compléments d’enquête.De source proche de l’enquête, on a appris la plupart des élèments impliqués dans cette affaire maquillaient leur activisme sous couvert de défense des droits de l’Homme. Les derniers actes projetés deveraient faire suite au récent retour au Maroc du Commandemant Lahbib Ayoub, un haut dirigeant du polisario, ajoute la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *