Dénonciation

Suite à la manifestation ‘Les Impériales de la Publicité’ qui était censée récompenser les meilleures campagnes conçues au Maroc entre 2001 et 2002, un collectif d’agences parmis les plus grandes agences marocaines, constate un manque de clarté et de transparence dans les critères d’évaluation et dénonce les nombreuses irrégularité flagrantes qui ont entaché cette manifestation, en particulier:
– attribution de prix à des concepts créatifs développés à l’étranger ;
– attribution de prix à des campagnes dans des catégories où elles n’ont pas à figurer ;
– attribution de prix à des campagnes qui n’ont eu aucune visibilité dans les mass média etc etc …
Compte tenu de ce qui précède, l’ensemble des agences conteste énergiquement les résultats de cette compétition qui ne reflètent nullement le niveau de la creativité marocaine et qui ne sont qu’un encouragement à la médiocrité et à la ringardise.
Beaucoup d’agences parmis ce collectif ont décidé d’ailleurs de ne pas accepter ces prix et de les rendre aux organisateurs pour se désolidariser clairement de cet événement.
Par ailleurs et compte tenu du contexte particulier que traverse notre profession, du besoin impératif de resserrer les rangs et de donner une impulsion à notre métier dans un cadre de transparence et de respect de la déontologie, le collectif propose que ce soit l’ensemble des créatifs des agences marocaines qui organise, dans les règles de l’art à l’instar des manifestations internationales, une véritable compétition, digne de ce nom et avec la caution de tous les professionnels. Et ceci au courant du premier semestre 2003.
Signataires :
– Ali et Partners
– Initiative Média
– J. Walter Thomson
– Klem Euro Rscg
– Leo Burnet
– Mosaïk
– Publicis
– Zone Bleue DDB

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *