Déploiement sécuritaire à Casablanca pour empêcher une manifestation anti-israélienne

La circulation dans une grande partie de Casa-Anfa était très perturbée, dans l’après-midi du jeudi 4 avril. L’avenue Mers Sultan était coupée en deux par des barrages policiers. Même déploiement sécuritaire dans la rue Mustapha Maâni, interdite aux automobilistes. Les badauds et autres voyous ont fait vite de s’attrouper.
Informées qu’un groupuscule islamiste s’apprêtait à organiser une marche de solidarité avec le peuple palestinien, les forces de l’ordre ont anticipé pour prévenir tout dérapage en quadrillant le secteur vers 17 heures. Une stratégie destinée à isoler les manifestants en leur fermant les grandes voies d’accès. Finalement, ces derniers ont été confinés aux abords du tribunal de Première instance. La marche n’aura pas lieu, puisque les manifestants, une vingtaine, ont été vite dispersés à coups de matraque.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *