Des crises fatales

Quelque quatre personnes dont un prisonnier et une femme ont trouvé la mort, dimanche et lundi dernier, après avoir été pris de malaise. Si les deux premières personnes, toutes deux de sexe masculin, ont été victimes d’une crise de diabète ou d’hypertension en pleine rue avant d’être évacuées vers l’hôpital, la troisième personne est décédée des mêmes causes , lundi dernier vers 10h du matin, au Centre de rééducation d’Oukacha, à Casablanca. Il s’agit de Hassan Marsoud, âgé de 20 ans, portant le numéro d’écrou 6212. Quant à la quatrième personne, il s’agit d’une femme, SDF, qui a rendu l’âme, dimanche dernier, dans les locaux du 7ème arrondissement urbain d’El Fida, à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *