Des ordures pleines les rues

Bien que les «vraies-fausses» rumeurs parlent d’une éventuelle cession du ramassage des ordures à des sociétés étrangères, nos détritus continuent de susciter quotidiennement l’ire des citoyens. Si tout le monde sait que nos rues et nos quartiers, même les plus chics d’entre eux, sont marqués par l’inévitable présence d’amoncellements d’ordures, une autre lacune attise encore plus la braise. Il s’agit des camions utilisés par les communes pour le débrayage. Des camions-bennes censés transporter du sable ou n’importe quelle autre matière de construction. Chargées à l’aide de pelles jusqu’au débordement, les immondices commencent à tomber dès le démarrage du camion en question. Le long parcours vers la décharge est ainsi parsemé de petites quantités d’ordures qui collent aux pneus des usagers. Bien entendu, l’odeur est constamment de la fête.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *