Des projets de 1,18 milliard DH à Tétouan

Des projets de 1,18 milliard DH à Tétouan

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est enquis, mardi 26 août au Palais Royal à Tétouan, de plusieurs projets de développement intégré dans la province de Tétouan et la préfecture Mdieq-Fnideq. Le montant global de ces projets s’élève à 1,18 milliard DH. Des explications ont été fournies au Souverain sur l’avancement des travaux du deuxième Programme national des routes rurales (PNRR II). Ces travaux concernent la Wilaya de Tétouan et ont nécessité une enveloppe budgétaire de 347 millions DH. Ils visent la réalisation et l’aménagement de 229 km de routes. Ce programme permettra de porter à 70% le taux d’accessibilité de la population rurale au réseau routier, à l’horizon 2012. Le financement dudit programme est assuré grâce à un partenariat entre le ministère de l’Equipement et du Transport (à hauteur de 85%), le Conseil de la région, l’assemblée provinciale et les communes bénéficiaires. Le Souverain  s’est également enquis du programme de mise à niveau des quartiers sous-équipés de la municipalité de Oued Laou. Ce programme dont l’achèvement est prévu pour 2011 est supervisé par la société d’aménagement Al Omrane-Boughaz.
La première tranche de ce programme sera réalisée sur une période de 18 mois pour un coût de 19 millions DH.  Le programme en question concerne 7 quartiers. Sa réalisation permettra le règlement de certaines contraintes liées essentiellement à la faiblesse des équipements de base et une meilleure exploitation des potentialités de la municipalité, particulièrement dans les domaines du tourisme, de la pêche et de l’agriculture. Ce programme porte également sur l’amélioration du paysage urbanistique et l’embellissement des bordures. Par la suite, des explications ont été présentées à SM le Roi sur le programme de qualification urbaine de la ville de Tétouan. Ce programme concerne, en particulier, l’aménagement de la route reliant Tétouan à Martil (9,92 millions DH), la construction d’un marché moderne (12,3 millions DH), l’aménagement des avenues Casablanca et Ksar Lakbir (13,5 millions DH), en plus de l’aménagement d’un certain nombre d’artères de la ville (38,3 millions DH). Quant à la municipalité de Martil, elle bénéficiera d’un projet d’aménagement intégré auquel des crédits de 7,5 millions DH ont été alloués. Ces fonds seront consacrés à l’aménagement de la Place Al-Masjid (revêtement, éclairage public et espaces verts), de l’avenue Moulay Rachid (1.800 m) et de l’avenue Prince Héritier. Le Souverain a, ensuite, reçu des explications sur le projet de renouveau urbain de la préfecture Mdiq-Fnideq pour la période 2008-2011. L’objectif de ce projet est d’améliorer le cadre de vie de la population, promouvoir l’attractivité du site touristique Tamuda Bay et renforcer la qualité des équipements de base et préserver l’environnement. Ce plan bénéficiera d’un financement global de 287 millions DH. 
Le projet de renouveau des municipalités de Fnideq et Mdiq, qui bénéficieront respectivement d’enveloppes de 127 et 166 millions DH, concerne l’aménagement des places publiques, les espaces verts, la qualification urbaine, la réalisation des infrastructures, la construction de passages piétons et l’aménagement d’un nouveau centre urbain à Mdiq. Par ailleurs, le Souverain s’est enquis du programme de qualification intégrée de Mdiq-Fnideq pour la période 2009-2012, pour un coût de 515 millions DH. Le programme vise la réalisation de 238 projets, dont 32 à caractère social, 34 à caractère culturel, 32 à caractère sportif, en plus de la construction de 30 mosquées.
Concernant la répartition des crédits mobilisés en fonction des axes d’intervention, 81 millions de dirhams iront au volet social, 70 millions au secteur de la culture, 50 millions à l’enseignement, 30 millions à la santé, 18 millions aux infrastructures et équipements de loisirs, 112 millions aux installations sportives et 130 millions pour la mise à niveau des quartiers sous-équipés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *