Des projets de 32 milliards Dh

Des projets de 32 milliards Dh

SM le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi 27 juillet, au Palais royal de Casablanca, la cérémonie de signature de trois conventions relatives à de nouveaux projets touristiques.  D’une enveloppe budgétaire d’environ 23 milliards de dirhams, ces projets «permettront de fournir un nouveau produit touristique diversifié et unique en son genre au Maroc». Il s’agit de l’aménagement de la station balnéaire Taghazout à Agadir, la réalisation du «Portail du Maroc» à Marrakech et d’un complexe touristique à Tanger. En effet, la première convention a été signée par le Premier ministre, Driss Jettou, le président du groupe «Colony Capital», Thomas J. Barrack, le président du groupe «Satocan Participaciones», Juan Miguel San Juan y Jover et le président du groupe « Lopesan», Eustasio Lopez Gonzales.  Ce projet porte sur l’aménagement de la station balnéaire Taghazout pour un coût de 2,2 milliards DH et la réalisation d’investissements touristiques directs d’une valeur de plus de 10 milliards DH. Les travaux de construction seront lancés en janvier 2007 avec en perspective l’ouverture des premiers hôtels en juillet 2009.  Selon cette convention, ce projet permettra la création de 8 mille emplois dans le domaine de l’hôtellerie et 30 mille autres emplois indirects. Sur une superficie de 620 hectares, 9 hôtels seront ainsi construits, en plus de centres commerciaux et d’infrastructures sportives.
«Cette station constitue un produit supplémentaire aux produits qu’offre actuellement Agadir et augmentera la capacité d’accueil des hôtels. Il s’agit d’un projet touristique d’une grande importance qui sera réalisé par des investisseurs internationaux réputés pour leur expérience au niveau mondial», a annoncé Adil Douiri, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, présent à cette cérémonie.
Pour sa part, la deuxième convention concerne la création du projet «Portail du Maroc».  Signé par Mounir Chraïbi, wali de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz et par Issam Youssef Janahi, président exécutif du Gulf Finance House (GFH, Bahreïn), ce projet, qui s’étend sur une superficie de 380 hectares  comprend des hôtels, des centres commerciaux, des résidences touristiques haut standing, des parcours de golf et des terrains de sports équestres.  Le même concept sera mis en place à Tanger. C’est le sujet de la troisième convention signée par Mohamed Hassad, wali de la région Tanger-Tétouan et le président exécutif de GFH. Hôtels, centres commerciaux et résidences touristiques haut standing seront édifiés sur une superficie de 129 hectares. Les deux derniers projets, dont le coût global est d’environ 10 milliards DH, ont pour objectif de drainer notamment des touristes des pays du Golfe.
«Ces trois projets dont la réalisation nécessitera des investissements de près de 23 milliards Dh offriront des services de qualité et permettront de créer des espaces pour l’accueil de nouvelles catégories de touristes, notamment des pays du Golfe », a ajouté M. Douiri. Et de conclure : «Ces projets permettront de diversifier le produit national qui était destiné principalement aux marchés voisins, notamment vers les touristes européens, comme ils contribueront à la réalisation des objectifs de la vision 2010, notamment la création de 80.000 emplois et l’augmentation de la capacité d’hébergement au Maroc».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *