Des projets pour la région d’Essaouira

Des projets pour la région d’Essaouira

Sa majesté le Roi MohammedVI a inauguré, jeudi dans la commune rurale d’Imin T’lit (à 50 km d’Essaouira), la coopérative féminine "Tamount" d’extraction de l’huile d’argan et s’est enquis de plusieurs projets visant le renforcement des activités génératrices de revenus.
Le Souverain a visité les différents espaces du siège de la coopérative féminine "Tamount", qui a connu des travaux d’extension dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), pour un coût de 449.000 dirhams.
Cette coopérative compte plusieurs espaces pour traiter le fruit d’argan: séchage, stockage et concassage, ainsi qu’une unité d’extraction et deux salles pour l’emballage.
Profitant à 40 femmes rurales, la coopérative dispense également des cours de lutte contre l’analphabétisme pour les adhérentes.
Dans la province d’Essaouira, l’arganier couvre une superficie de 136.420 ha générant une production de 70.000 tonnes de fruits d’argan et 2.000 tonnes d’huile. La province compte 22 coopératives féminines et un groupement d’intérêt économique pour la production et la commercialisation de l’huile d’argan. Le Souverain a suivi, par la même occasion, des explications sur le programme d’action 2006 relatif aux activités génératrices de revenus dans la province d’Essaouira, qui ont bénéficié d’une enveloppe de l’ordre de 7,34 millions de dirhams, soit 9 % des crédits alloués à l’INDH dans la province. Ce programme, qui a profité à 730 femmes et 2.380 agriculteurs, vise la création d’activités génératrices de revenus au profit de la femme rurale, l’amélioration de ses conditions socio-économiques et l’augmentation du revenu des agriculteurs les plus démunis. Des explications ont été fournies, également, au Souverain sur le projet de construction des coopératives féminines d’extraction d’huile d’argan,  ainsi que sur le projet de création d’une pépinière de caroubier, d’un coût global de 540.000 dirhams et le projet d’engraissement de taurillons et de chevreaux au profit de 150 femmes rurales. SM le Roi a visité également les différents stands des produits du terroir installés pour l’occasion. Par ailleurs, le Souverain a inauguré, le même jour  au centre de Tamanar (70 km au sud d’Essaouira), un barrage que SM le Roi a bien voulu baptiser Sidi Mohamed Ben Slimane El Jazouli.
Des explications ont été fournies, à cette occasion, à SM le Roi sur ce barrage, dont la réalisation a nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordre de 320 millions de dirhams, financée dans sa totalité par le budget de l’Etat. D’une capacité de stockage de 17 millions m3, le barrage Sidi Mohamed Ben Slimane El Jazouli permettra de régulariser 7 millions de m3 d’eau par an pour assurer l’alimentation en eau potable du centre de Tamanar et des douars avoisinants (2 millions m3/an) et l’irrigation des périmètres à l’aval du barrage (5 millions m3/an).
Le barrage Sidi Mohamed Ben Slimane El Jazouli permettra d’alimenter la région d’Essaouira, en général, et celle de Tamanar, en particulier, qui accusent des déficits chroniques en eau potable .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *