Des unités mobiles de formation aux métiers de l’artisanat

Des unités mobiles de formation aux métiers de l’artisanat

Cette initiative qui s’insère dans le cadre de la semaine nationale de l’artisanat qui se tient du 8 au 18 septembre sous le signe «Artisanat du Maroc, l’art et la matière», propose des formations, d’ordre technique, dans les métiers ciblés, ainsi qu’en matière de création, design, innovation, utilisation et maintenance des équipements techniques, gestion des unités de production (comptabilité, marketing, etc.), nettoyage, sécurité au travail, en plus de formations au code de travail et aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cette opération,qui va être généralisée à toutes les zones rurales du Royaume, vise, selon M. Birou, à développer les métiers d’artisanat les plus prometteurs (poterie, joaillerie, textile). Equipées de batteries et générateurs électriques et d’un réservoir d’eau d’une capacité de 200 litres par unité, et dotées d’électricité, climatisation, sièges, tables et installations sanitaires, les unités mobiles de formation artisanale constituent un espace où il fait bon travailler. Chaque unité a la particularité de se transformer, d’une unité fermée de 2,5 mètres de large à une salle ouverte d’une largeur de 5 mètres, dotée d’un espace extérieur de 3,5m de large et de 8 mètres de long, ce qui représente au total une superficie de travail de près de 60 mètres carré.

Un commissaire de police à Taroudant mis sous les verrous pour corruption
Le commissaire de police, M.O, chef du service de police judiciaire à Taroudant, a été arrêté, mardi dernier, au début de l’après-midi, pour corruption, apprend-on d’une source policière. Selon la même source, le commissaire en cause serait intervenu en faveur d’une personne qui a été arrêtée pour avoir une voiture portant de faux numéros d’immatriculation. Toujours selon la même source, l’intervention du commissaire n’était pas gratis, mais contre une somme de quarante mille dirhams. Avant d’être chef du service de la PJ à Taroudant, le commissaire M.O. était à la tête de la PJ à Goulmim.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *