Deuil national de trois jours en Mauritanie

Le gouvernement mauritanien a décrété mercredi, un deuil national de trois jours après le décès de l’ancien président mauritanien Mokhtar Ould Daddah. Né le 25 décembre 1924, Mokhtar Ould Daddah est décédé, mercredi, à l’aube à l’hôpital du Val de Grâce à Paris à l’âge de 79 ans, des suites d’une longue maladie. Sa dépouille sera rapatriée vendredi et les obsèques auront lieu à Abi Talmit, sa ville natale. Mokhtar Ould Daddah a fait des études secondaires et de droit en France et au Sénégal. Elu conseiller territorial de l’Adrar (centre) en 1957, il devint la même année vice-président du conseil de gouvernement. Le nom de Mokhtar Ould Daddah, l’un des fondateurs de l’OUA, est lié aux événements phares de l’histoire de son pays (indépendance, création d’une capitale (Nouakchott), sortie de la Mauritanie de la zone franc, nationalisation des mines de fer). Il fut le premier président de la Mauritanie de 1960 à 1978, date de son renversement par un coup d’Etat militaire. Après 23 ans d’exil volontaire à Nice, au sud de la France, M. Ould Daddah est rentré au pays en juillet 2001.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *