Deux marocains de guantanamo libres

Deux marocains de guantanamo libres

Deux Marocains anciens détenus de Guantanamo, remis au Maroc par les Etats-Unis le 8 février, ont bénéficié de la liberté provisoire alors qu’un troisième a été gardé en détention, a indiqué jeudi à l’AFP un de leurs avocats.
Le juge d’instruction du tribunal antiterroriste de Salé qui a interrogé mardi les trois prévenus a accordé la liberté provisoire à Najib Lahcini et Mohamed Al Ouali, et décidé le maintien en détention de Mohamed Souleymani Laâlami, a indiqué à l’AFP Me Mustapha Ramid. "Je remercie Dieu que déjà deux d’entre eux soient maintenant libres et je souhaite que le troisième bénéficie de la liberté provisoire", a-t-il ajouté, indiquant que "les trois sont poursuivis au Maroc en vertu de la loi antiterroriste".
La date du procès doit être fixée après la fin de l’enquête du juge d’instruction. Ces trois Marocains, arrêtés en 2002 par l’armée américaine en Afghanistan, ont été remis par les Etats-Unis au Maroc le 8 février. Ils étaient arrivés à bord d’un avion spécial américain qui a atterri à l’aéroport de Rabat. Un procès est en cours contre cinq autres Marocains anciens détenus de Guantanamo, remis au Maroc en 2004. Soupçonnés de liens avec Al Qaïda, leur procès, après plusieurs reports, s’est ouvert le 6 décembre 2004 pour connaître une série d’ajournements. Il doit en principe reprendre le 3 mars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *