Deux membres d’une famille marocaine assassinés à Bruxelles par un raciste

La commune bruxelloise de Scharbeek s’est réveillée, mardi, sur un drame suite à l’assassinat par balles de deux membres d’une famille marocaine de 7 personnes.
Les victimes sont le père (âgé d’une cinquantaine d’années) et la mère. Deux des quatre enfants présents au moment de la fusillade, qui a eu lieu vers 4h, ont également été blessés. Quant au tueur, il a été retrouvé mort chez lui, au 2ème étage d’un immeuble, dont le premier niveau est occupé par la famille marocaine. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’assassin, un belge de 79 ans du nom de Hendrik Vyt, est connu dans le quartier pour ses pulsions racistes et sa haine des Arabes. Il est un sympathisant du Vlaams Block (bloc flamand), un parti belge d’extrême droite. L’assassin avait été condamné récemment à six mois de prison ferme pour s’être attaqué, il y a deux ans, à un jeune qui a perdu un oeil dans cette agression.
Après avoir accompli son forfait, il a mis le feu à l’appartement de la famille marocaine. Enfermé chez lui, le criminel a ensuite tiré sur les policiers ainsi que sur les pompiers dépêchés sur place avant d’être abattu. Les quatre enfants du couple abattu se trouvaient, alors, toujours dans l’appartement où le feu commençait à s’étendre. Il a fallu l’intervention d’un voisin qui, à l’aide d’une échelle, a évacué les enfants par la fenêtre. De nombreux membres de la communauté marocaine, choqués, se sont également rassemblés à proximité du lieu du drame pour exprimer leur indignation. Certains voisins ont fait le lien entre cette tuerie et la défaite de Le Pen en France.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *