Deux militaires tués dans l’explosion de deux bombes à Tizi Ouzou

Deux militaires ont été tués et quatre autres blessés lors de l’explosion de deux bombes, samedi, au passage de leur véhicule à Tadmaït, dans la wilaya de Tizi Ouzou (103 km à l’est d’Alger), rapporte dimanche le quotidien arabophone El Khabar. Les deux bombes, qui ont explosé simultanément, étaient enfouies dans la chaussée. Actionnées à distance, elles ont explosé au passage d’un convoi de l’armée. En rapport avec ces deux explosions, le premier secrétaire du FFS (Front des forces socialistes, opposition), Karim Tabbou, a affirmé avoir échappé à un attentat à l’explosif au même endroit où les deux explosions ont eu lieu. Le FFS a condamné cet attentat, estimant que cet acte vise à replonger la Kabylie dans la violence, la terreur, le chaos et l’instabilité.
Il exige des autorités algériennes que toute la lumière soit faite sur les circonstances, les commanditaires et les auteurs de cet attentat, souligne-t-on de même source.
Sur le terrain, l’armée poursuit ses opérations de ratissage dans diverses régions du pays, notamment dans les régions montagneuses de Aïn Defla (146 km à l’ouest d’Alger) où sévit un groupe armé composé de sept personnes. Dans la wilaya de Boumerdès (50 km à l’est d’Alger), l’armée a liquidé deux éléments armés qui opéraient à Oulad Aissa, souligne-t-on de même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *