Disparition d’Adolfo de Velasco

Une figure de la ville de Tanger et de Marrakech vient de disparaître. Adolfo de Velasco, ambassadeur d’un certain art de vivre est mort. Antiquaire de renom, découvreur de talents picturaux , il restera dans la mémoire collective des deux villes comme figure symbolique de la ville du détroit et de la ville Ocre. Ses réceptions dans son palais de la Kasbah de Tanger, les cocktails qu’il donnait dans les jardins Majorelle à Marrakech rassemblaient le gotha mondain de la jet set internationale. L’impératrice d’Iran y côtoyait la Princesse Auersperg, le Roi Siméon de Bulgarie, le comte de Paris dernièrement…La liste est longue… Le Maroc doit beaucoup à cet ambassadeur de charme et à son désintéressement ; la Mamounia perd aussi une de ses figures incontournables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *