Driss Basri accuse ALM

Après le journal espagnol «La Razon», c’est au tour du quotidien algérien “ El Watan“ du 18 novembre de nous gratifier d’un long entretien avec Driss Basri.
L’ex-ministre d’État à l’Intérieur est revenu sur l’affaire du Sahara marocain, confirmant à ce sujet ses thèses proches du pouvoir algérien bien qu’il ait tenté de lénifier un peu son propos.
En outre, M. Basri a cité nommément dans cette interview notre journal, suite aux dossiers qu’il a consacrés à ses déclarations pour le moins choquantes : “ Il s’agit d’un seul journal «Aujourd’hui Le Maroc», financé par des proches du pouvoir et par des personnes qui, en réalité, ne sont au courant de rien, bien que leaders comme elles se présentent“, a dit l’interviewé qui peut évidemment nous accuser de tout, sauf d’être des non-patriotes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *