Driss Basri : pas de nationalité française

Driss Basri, l’ancien ministre de l’Intérieur, s’est vu récemment refuser la nationalité française. C’est du moins ce qu’a publié le bi-hebdomadaire satirique français «Le Canard Enchaîné», relayé dans la revue de presse du mercredi 23 décembre de RFI. Raison invoquée de ce refus : ne pas brouiller les relations entre le Maroc et la France. “Le Canard Enchaîné”, qui était parfois absent des kiosques du temps où M. Basri était toujours à la tête de l’Intérieur marocain, jusqu’au 9 novembre 2000, aurait-il fini par prendre sa revanche, après tant d’années ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *