Driss Jettou interpellé par Transparency

L’Association Transparency Maroc vient de saisir la Primature d’une lettre ouverte dénonçant l’existence persistante d’un «véritable marché aux voix» dans la perspective du renouvellement du tiers sortant de la Chambre des conseillers, faisant part de sa crainte de voir élire «une cohorte dont la seule préoccupation sera d’obtenir un retour sur l’investissement qu’elle pense ainsi avoir effectué».
L’Association en appelle donc à la volonté du gouvernement de mettre en œuvre son plan d’action de lutte contre la corruption ainsi qu’à l’engagement personnel du Premier ministre en ce sens, pour contrer «la menace certaine qui pèse actuellement sur le processus électoral» et «diligenter d’urgence une enquête sur cette situation, informer l’opinion publique de ces résultats et prendre les mesures nécessaires de prévention et de poursuite».
Car il y va, conclut Transparency Maroc, de la crédibilité même de l’Etat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *