Droits de l’homme : La France salue les mesures ambitieuses du Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a salué à nouveau, mercredi à Paris, le discours «très courageux et même visionnaire» de SM le Roi sur les réformes institutionnelles ainsi que les «mesures ambitieuses» prises pour la protection des droits de l’homme. «Nous admirons la détermination du peuple et des autorités marocaines à avancer vers la voie d’une démocratisation pacifique et sereine selon leur propre modèle», a souligné M. Juppé à l’issue de son entretien avec Taïeb Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. M. Juppé a tenu «à saluer les mesures prises récemment en matière de protection des droits de l’Homme, une initiative courageuse et ambitieuse du Maroc», en référence notamment à la mise en place du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et de l’institution du Médiateur. La France souhaite que l’ensemble de «ce processus soit couronné de succès», a déclaré M. Juppé à la presse. Le Maroc, a-t-il ajouté, «poursuit la dynamique d’ouverture que ce pays a engagée depuis plusieurs d’années» et qui lui a permis notamment d’«accéder le premier au statut avancé auprès de l’Union européenne». Dans ce cadre, la France souhaite que la politique européenne de voisinage «joue pleinement son rôle, en particulier en portant des projets concrets». Sur le plan bilatéral, les liens entre le Maroc et la France «sont extrêmement étroits et confiants», a-t-il dit, assurant que «nous nous employons pour qu’ils se renforcent encore». Cet entretien a également permis à M. Juppé de rappeler la position de la France sur la question du Sahara, saluant à nouveau le plan d’autonomie présenté par le Maroc comme «base de négociation sérieuse et crédible» pour régler ce différend. Outre les questions bilatérales, l’entretien a également porté sur la situation en Libye, notamment la sortie politique et diplomatique à cette crise, débattue la veille à Londres, dans le cadre de la réunion du groupe de contact politique, en présence des deux ministres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *