Droits de l’Homme : Le CNDH conforme aux principes de Paris

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a reçu, mardi à Genève, l’attestation de sa réaccréditation au statut A, en tant qu’institution nationale conforme aux principes de Paris régissant les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH).  Un communiqué du CNDH indique que la réaccréditation du Conseil a été confirmée lors de la séance d’ouverture de la 24ème session du Comité de coordination des institutions nationales des droits de l’Homme (CIC), qui a eu lieu du 16 au 20 mai au Palais des Nations à Genève. Le CIC a approuvé la proposition du sous-comité d’accréditation lors de sa session tenue en octobre 2010 à Genève, qui avait recommandé la réaccréditation du CNDH en tant qu’institution nationale de protection et de promotion des droits de l’Homme au statut A, ajoute le communiqué.  Le Conseil a reçu l’attestation de renouvellement de son accréditation lors d’une cérémonie présidée par le haut commissaire aux droits de l’Homme, Navanethem Pillay, la présidente du CIC, Rosslyn Noonan, le président du sous-comité d’accréditation, Koffi Kounté, et le chef de la section des institutions nationales et des mécanismes régionaux, Vladlen Stefanov. Dans un rapport présenté à cette occasion, M. Kounté a salué les progrès réalisés par le Conseil en tant qu’institution chargée de la promotion et de la protection des droits de l’Homme.  Pour sa part, Mme Noonan a affirmé que l’obtention de l’accréditation est la preuve que les INDH adhèrent aux efforts visant à se conformer aux principes de Paris qui déterminent les missions et les prérogatives des institutions nationales, saluant le soutien dont jouit le CIC de la part du Haut Commissariat aux droits de l’Homme visant à garantir la transparence et la crédibilité du processus d’accréditation.  L’accréditation du CNDH au statut A est la troisième du genre, souligne le communiqué, ajoutant que le CCDH a été accrédité au même statut en 2002 après sa réorganisation en 2001.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *