Droits de l’Homme : Les avancées du Maroc reconnues par ses partenaires

Les avancées réalisées par le Maroc dans le domaine de la consolidation et l’ancrage des droits de l’homme sont reconnues par les partenaires du Royaume, a indiqué Ahmed Herzenni, président du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), qui a effectué cette semaine une visite de travail de deux jours en Grande-Bretagne. M. Herzenni, qui s’est entretenu lors de son séjour dans la capitale britannique avec de hauts responsables du ministère britannique des Affaires étrangères et de l’organisation internationale de défense des droits humains Amnesty International (AI) ainsi qu’avec des membres des deux Chambres du parlement britannique, a indiqué que ces différents interlocuteurs «ont une bonne connaissance» des pas franchis par le Maroc dans ce domaine. «Tous ces interlocuteurs, en particulier ceux d’Amnesty, reconnaissent que le Maroc a réalisé d’importants progrès en particulier dans la mise en œuvre des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation, et au niveau de la consolidation des droits humains d’une manière générale», a dit le président CCDH dans un entretien à la MAP. Ces entretiens, qui ont également porté sur les récents évènements de Laâyoune ont permis de constater avec satisfaction «que les rumeurs propagées par l’Algérie, le Polisario et certains organes de presse hostiles à l’intégrité territoriale du Maroc «n’ont pas eu de prise». «Nos interlocuteurs retiennent qu’au cours des événements qui ont eu lieu le 8 novembre, les forces de l’ordre sont intervenues pacifiquement», un constat confirmé par le bilan faisant état de 11 morts parmi les membres des forces de l’ordre. Il a noté que les responsables d’AI lui ont fait part de leur satisfaction de la manière dont s’est déroulée la visite effectuée à Laâyoune par une équipe d’Amnesty.  Dans le cadre de cette mission, les représentants d’AI ont pu rencontrer toutes les personnes qu’ils souhaitaient voir, y compris des responsables et des familles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *