Effondrement de la coupole d’une mosquée à Zaïo

Une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités et circonstances de l’effondrement partiel samedi de la coupole de la mosquée Al-Amal de la ville de Zaïo, dans la province de Nador, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Cet effondrement, qui a fait un mort et trois blessés, a été causé par des travaux d’extension de la coupole, exécutés par l’association chargée de la gestion de la mosquée «sans autorisation préalable des autorités et des services spécialisés», ajoute la même source. La Mosquée Al-Amal, dont la construction remonte à 1994, avait fait l’objet le 23 février 2010, d’un constat du comité technique local, sans y relever le moindre défaut technique pouvant justifier une intervention de réparation, précise le communiqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *