Égorgé comme un mouton…

Un horrible homicide volontaire a été perpétré, aux premières heures de l’aube mercredi 8 janvier à douar Hamri situé sur le territoire de la commune de Dar Bouazza à Casablanca. Nabil Razik, 27 ans, célibataire, a été égorgé comme un mouton par deux amis à lui, Mohamed Zghab et Rachid Wassif. Les trois acolytes, des vendeurs ambulants au marché aux puces à Derb Ghallef, avaient racolé la veille trois filles de petite vertu qu’ils ont invitées dans la maison de la victime. Soirée bien arrosée à l’alcool jusqu’à une heure tardive de la nuit. Puis tout d’un coup la bagarre éclate autour d’une des prostituées entre Nabil Razik et un de ses copains. L’affaire dégénère pour finir en meurtre. M. Razik a été entraîné dehors de force par les deux criminels. Devant la porte de la baraque, ils lui tranchent la gorge à l’aide d’un couteau. La gendarmerie de 2 Mars et de Aïn Diab, qui s’est emparée de l’affaire, ont arrêté deux heures après les faits les assassins ainsi que les trois prostituées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *