Empêcher les Marocains de voter aux municipales espagnoles, une discrimination illégale, selon Terron.

Empêcher les Marocains résidant en Espagne de voter aux élections municipales de ce pays serait «une discrimination illégale», a affirmé la secrétaire d’Etat espagnole à l’immigration, Anna Terron. «Empêcher ou imposer des restrictions à l’accès des ressortissants marocains résidant en Espagne au vote lors des élections municipales serait une discrimination pour des raisons liées à l’origine qui est interdite dans la Constitution», a dit Mme Terron dans un entretien publié, dimanche, par l’agence «Europa Press». La secrétaire d’Etat espagnole à l’immigration a dit «ne pas comprendre ces voix» qui se sont élevées en Espagne contre la possibilité que les Marocains puissent voter aux élections municipales, tant que la nouvelle Constitution marocaine permet aux Espagnols résidant au Royaume de voter aux élections locales.  «Il a été démontré que les personnes ayant résidé pour une longue période en Espagne font preuve d’un comportement électoral très similaire à celui des autochtones», comme en témoigne les dernières élections municipales du 22 mai dernier, a-t-elle souligné, dans le même contexte. Mme Terron a qualifié d’«important d’étendre ce droit à toutes les communautés résidant en Espagne», précisant que l’octroi du droit de vote aux immigrés est une manière de montrer qu’ils ont les mêmes droits et devoirs que le reste des citoyens, ainsi que de les impliquer davantage dans la gestion de la chose locale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *