Enseignement : une gréviste de la faim hospitalisée

La grève de la faim du personnel de l’enseignement lésé par l’absence de mutations en vue du regroupement familial a fait sa première victime. Une femme âgée de 42 ans a été hospitalisée d’urgence dimanche dernier. "Son estomac a été perforé à cause de la grève de la faim et ses jours sont en danger", affirme le porte-parole des grévistes, Fouad Haraja. Et d’ajouter : "Malgré cela, le ministre de l’Education nationale, Habib El Malki, continue à observer le silence". A noter que le dimanche 11 septembre, les forces de l’ordre ont violemment dispersé les grévistes installés à Marassa à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *