Espagne : polémique autour d’une candidature basque à l’Eurovision

La question basque en Espagne s’est invitée dans le monde du divertissement, mardi, quand un responsable séparatiste a accusé le gouvernement espagnol de truquer les votes d’une émission destinée à choisir un candidat pour l’Eurovision. Arnaldo Otegi, leader du parti indépendantiste Batasuna, illégal en Espagne, estime que le gouvernement souhaite un candidat basque pour que les Basques soutiennent l’Espagne lors de la compétition européenne de variétés, qui se tiendra en mai en Lettonie. Il a indiqué que le succès d’Ainhoa, originaire du Pays basque, n’était pas « neutre ». Dans l’émission télévisée de grande audience « Opération Triomphe », les candidats sont mis en concurrence pour représenter l’Espagne à l’Eurovision. Ainhoa, une jeune femme de 22 ans, est parvenue en finale après être arrivée en tête du vote téléphonique des téléspectateurs.
« Certaines personnes ont intérêt à ce que, lors de la prochaine édition de l’Eurovision, tous les petits Basques soient là pour acclamer Ainhoa, ce qui revient à acclamer l’Espagne », a déclaré Otegi. Batasuna se défend d’être la branche politique d’ETA, bien qu’il souhaite, comme lui, la création d’un Etat basque indépendant dans le Nord de l’Espagne et le Sud-Ouest de la France. Batasuna qui a obtenu 10% des suffrages lors des élections régionales organisées au Pays Basque espagnol, l’année dernière, se refuse à condamner les actes de violence commis par l’organisation séparatiste basque, ETA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *