Essais nucléaires : «La France doit négocier avec le Maroc»

L’ASM va saisir, au début de la semaine prochaine, les tribunaux français compétents et mener une campagne de sensibilisation en France pour stopper le dédommagement des victimes algériens des essais nucléaires effectués par la France dans les années soixante. C’est ce qu’a confié à ALM le président de l’ASM, Mohamed Réda Taoujni. «Nous voulons stopper les dédommagements décidés par la France au profit de l’Algérie car nous avons les documents qui prouvent que les essais nucléaires ont eu lieu sur le territoire marocain, notamment la région de Reggane», explique M. Taoujni. «La région de Reggane était une région marocaine et plusieurs victimes de ces essais sont actuellement au Maroc. La France doit, ainsi, négocier avec le Maroc et non pas avec l’Algérie», s’insurge-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *