Extradition des braqueurs du Kent : report au 11 avril

La Cour suprême marocaine a reporté au 11 avril l’examen de la demande d’extradition de deux Britanniques soupçonnés du braquage du Kent en février 2006, refusant par ailleurs leur remise en liberté provisoire, selon leur avocat. Lee Murray, d’origine marocaine, et Paul Allen sont incarcérés à la prison de Salé près de Rabat. Mercredi, la Cour suprême avait mis en délibéré leur affaire sans préciser la date du prononcé du verdict. «La Cour a décidé de donner à la Grande-Bretagne un délai de trois semaines pour lui présenter une demande d’extradition en règle, avec tous les documents requis, et en langue arabe», a indiqué jeudi Abdallah Benmhili Aissaoui, avocat des deux prévenus. Me Aissaoui a par ailleurs indiqué que la cour a refusé d’accorder la liberté provisoire à Lee Murray et à Paul Allen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *