Faculté des Sciences de Casablanca : un enseignant complice de fraude

Mardi 8 mars 2005, lors d’un examen à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca, les professeurs-surveillants ont surpris dans l’amphi III, une étudiante en flagrant délit de fraude. Jusque-là rien de bien particulier. En fait, cette étudiante en économie avait en sa possession un corrigé d’exercice fourni par un enseignant, Abdelhaq Hilal, pourtant étranger au groupe de surveillance. Les sept membres du groupe de surveillance de l’amphi III, les professeurs Chakir, Chahi, Skalli, Souiri, Adnani, Karimi et Lasry ont saisi le doyen de la Faculté pour que des mesures disciplinaires soient prises à l’encontre de l’enseignant Hilal. "Nous demandons également que ces mesures disciplinaires servent de valeur d’exemples pour le futur", concluent les professeurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *