Fausse alerte à la bombe à bord d’un ferry algérien

Aucun engin explosif n’a été découvert samedi à bord du ferry d’une compagnie algérienne qui a regagné en urgence le port de Marseille en raison d’une alerte à la bombe, a-t-on appris auprès de la préfecture. «L’alerte a été levée. Aucune matière dangereuse n’a été relevée à bord», a-t-on précisé de même source. Les 1.462 passagers et 466 véhicules, qui avaient été évacués pour permettre l’intervention des démineurs, ont commencé à rembarquer. Le ferry, un navire de la compagnie Algérie Ferries, devait appareiller à destination d’Alger vers minuit. Après deux heures de mer, le Tariq avait regagné le port de Marseille où il est arrivé samedi peu après 18 heures. Un appel anonyme enregistré au consulat d’Algérie de Lyon avait fait état d’une «voiture remplie d’explosifs» à son bord.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *