Fièvre de typhoïde : radiation d’un cheikh et arrestation de quatre individus

Un cheikh exerçant au douar Oulad Youssef (Préfecture de Meknès) a été radié de ses fonctions et quatre individus, auteurs présumés d’actes de vandalisme contre des canalisations d’eau potable dans cette localité qui a connu l’apparition de cas de fièvre de typhoïde, ont été arrêtés récemment par la Gendarmerie Royale. Selon des données recueillies auprès de l’autorité locale, le cheikh, A.D, 40 ans, en fonction depuis 1993, a été sanctionné pour ne pas avoir avisé en temps opportun de la perpétration des actes de vandalisme qui auraient été commis par des individus en différend avec les membres de l’association locale chargée de la gestion de l’approvisionnement en eau du douar Oulad Youssef.
L’enquête ouverte après l’apparition de cas de fièvre de typhoïde due à la consommation d’eau non traitée, a permis également l’identification de 5 personnes, dont 4 ont été arrêtées, qui seraient impliquées dans les actes de vandalisme ayant causé la détérioration du réseau d’alimentation en eau potable. Les mis en cause ont été déférés devant la justice. Une trentaine de personnes du douar de Oulad Youssef (50 kilomètres de Meknès), relevant de la commune rurale de Nzala de Béni Amar, ont été traitées récemment pour une épidémie de fièvre typhoïde, rappelle-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *