Fin de l’armistice au RNI

L’armistice est fini au sein de la hiérarchie du RNI (Rassemblement national des indépendants).
Dans un communiqué rendu public hier lundi, quatre membres du bureau exécutif du parti d’Ahmed Osman annoncent leur décision de geler toute activité au sein de cette instance pour protester contre l’attitude jugée "contradictoire" du président.
Les signataires sont Abdelhadi Alami, Mohamed Aujjar, Mohamed Abbou (président du groupe RNI à la première Chambre) et Mohamed Bentaleb, éminence grise du parti. Pour ces derniers, M. Osman n’a pas respecté ses engagements sur plusieurs volets. C’est ce qui aura justifié ce nouveau rebondissement après quelques semaines d’accalmie. Les détracteurs d’Ahmed Osman comptent recourir aux autres instances du parti (un livre blanc est en cours d’élaboration) et surtout à la justice. C’est la première fois que Mohamed Bentaleb et Mohamed Abbou annoncent publiquement leur mécontentement de la manière de gérer  d’Ahmed Osman.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *