France : décès de Driss Chraïbi

Le grand écrivain marocain d’expression française, Driss Chraïbi, est décédé dimanche soir dans la Drôme (sud-est de la France), a appris la MAP lundi auprès de sa famille. La dépouille du défunt sera prochainement rapatriée dans son pays d’origine pour y être inhumée. Né en 1926 à El-Jadida, feu Driss Chraïbi a été révélé par "Le passé simple" (1954). Après des études secondaires à Casablanca, il a fait des études de chimie en France où il s’est installé en 1945. Il a commencé par faire tous les métiers avant de devenir ingénieur. Driss Chraïbi a fait une brillante carrière d’écrivain (une quinzaine de livres).
Producteur à l’ORTF (Office de la radio et télévision française) à Paris, le défunt a également séjourné au Canada. Surnommé l’enfant terrible de la littérature marocaine, plusieurs de ses dernières oeuvres sont des romans policiers ou historiques.
Driss Chraïbi a reçu en 1973 de nombreux prix littéraires dont celui de l’Afrique méditerranéenne pour l’ensemble de son oeuvre, le Prix de l’amitié franco-arabe en 1981, le prix Mondello pour la traduction de Naissance à l’Aube en Italie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *