France : un couple en garde à vue dans l’enquête sur le GICM

Un couple a été interpellé, mardi matin, dans la banlieue de Nancy (est) dans le cadre de l’enquête française sur le Groupe islamique combattant marocain (GICM), soupçonné des attentats de Casablanca et de Madrid, a-t-on indiqué mercredi de sources proches du dossier. Ce couple a été interpellé par les policiers de la Direction de la surveillance du territoire (DST) française sur commission rogatoire des juges antiterroristes parisiens, Jean-Louis Bruguière et Jean-François Ricard, a-t-on précisé de mêmes sources. Selon les enquêteurs, ces arrestations constituent en l’état « une fermeture de porte » et ne devraient pas nécessairement déboucher sur un transfert à Paris en vue d’une audition par un juge antiterroriste. Les enquêteurs tentent de déterminer si le couple a pu être en lien avec des membres présumés de la cellule française du GICM, mis en examen à Paris.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *