Gardez-moi de mes amis…

Depuis le séisme d’Al Hoceïma, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdallah, n’en finit pas de faire des démentis. Ainsi, lundi, il a démenti les informations rapportées, lundi par « Al Bayane », le journal de son propre parti, le PPS, selon lesquelles le wali de la région Taza-Taounate- Al Hoceïma et le commandant de la Gendarmerie Royale de la région ont été écartés de leurs fonctions « pour mauvaise gestion des opérations de secours et d’aide à la population ». Dès le début des opérations de secours, a souligné le ministre dans une déclaration à la MAP, le wali a mené une « action profonde et efficace à laquelle il faut rendre hommage ». M. Benabdallah a ajouté que le wali, qui est « un homme respecté et estimé par la population locale », continue de veiller à la bonne marche des services de la wilaya et des opérations de secours dans les zones sinistrées. Si on ne peut même plus compter sur les siens…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *