Gâteau obligatoire

Mercantilisme, quand tu nous tiens ! Dans certains cafés de la capitale –et peut-être ailleurs – on s’obstine encore à vous «faire commander» un gâteau ou une pâtisserie, lorsque vous, vous avez tout bêtement envie de savourer un bon café ! Poliment, mais fermement, le garçon est chargé de vous dire que vous ne sauriez occuper une table pour consommer un seul et unique breuvage. Une riposte ferme et rapide doit être diligentée contre ce genre de pratiques attentatoires à la liberté du consommateur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *