Grosse panique

Soirée perturbée dans la région d’El Haouz (Marrakech). Tout a commencé quand des habitants, affolés, ont accouru aux alentours de 19 heures ce samedi 22 décembre vers la caïdat du coin pour signaler qu’ils ont vu un avion prendre feu en s’écrasant sur les cimes du Toubkal (4165m). Mobilisation immédiate des autorités locales et des services de secours qui se sont rendues sur place. La tâche s’annonce difficile. Comment accéder en effet au lieu du drame situé à une haute altitude ? Le Centre national de contrôle de la sécurité de l’aviation civile fut contacté. Celui-ci, à sa connaissance, n’a reçu aucun SOS d’un quelconque gros porteur ayant survolé l’espace aérien marocain. Rien à signaler aussi du côté des compagnies aériennes desservant le pays. Peut-être qu’il s’agirait d’un jet privé… Finalement, il s’est avéré, après plusieurs heures de recherche qu’il s’agissait d’autre chose : Les habitants ont bel et bien aperçu une lueur dans le ciel qu’ils ont pris pour une chute d’avion. Il s’agissait en fait d’un feu qui a été allumé dans un des douars du Toubkal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *