Groupe Tamek : appel à la liberté provisoire des détenus

L’OMDH a appelé mercredi à accorder la liberté provisoire aux trois détenus restants du groupe Tamek. L’OMDH précise que la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Salé a décidé de faire bénéficier les détenus Yahdih Tarouzi, Saleh Lebayhi et Rachid Sghayar de la liberté provisoire, après avoir été arrêtés le 8 octobre 2009 pour «intelligence avec des parties étrangères». L’OMDH rappelle qu’elle avait visité les détenus du groupe Tamek à la prison de Salé le 19 mars 2010 et avait rendu public un communiqué à propos des conditions de leur détention.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *