Guerre de poissonniers

Petit clash, mercredi 17 fèvrier 2006, lors de la rencontre autour du plan pélagique tenue au siège du ministère des Pêches maritimes. Après les interventions du ministre et du président de la région de Sakia Al Hamra, le directeur du  CRI de Laâyoune  qui voulait prendre la parole a été doctement stoppé par un éminent membre de la Chambre maritime d’Agadir. Il s’agit du sieur Haj Beijigguen.
S’ensuivirent alors protestations et contre-protestations. Il a fallu que Haj Hamdy de Laâyoune, rappelle tout le monde à l’ordre en disant que c’est le ministère qui invite. Ensuite, la parole est donnée aux professionnels. Mais au lieu d’aborder la question du plan pélagique, l’on assista à un échange vif entre différentes branches. Le représentant de l’industrie de pêche à Dakhla tire à boulets rouges sur la farine, un «déchet», selon lui.
Visé, Hassan Sentissi reste de marbre. Si bien que, à la fin, le dossier de la pélagique n’a pas avancé d’un iota. Les prochaines rencontres se dérouleront séparément, branche d’activité par branche d’activité pour éviter le clash.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *