GUS

Pour rester dans le domaine ferroviaire, et toujours à la gare de l’Agdal, signalons que les voyageurs de nuit ont eu l’agréable surprise de constater la présence d’une ronde des éléments des Groupes urbains de sécurité (GUS), nouvellement créés. Les policiers ont effectué vendredi soir une tournée jusque sur les quais et même dans le passage souterrain. Une présence qui a eu un effet rassurant sur la population et qui, espérons-le, va contribuer à calmer un peu les ardeurs des chauffards de taxi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *