Haro contre les taxis-drivers barbus de Casablanca

Les taxi-drivers barbus de Casablanca ont eu une surprise à l’heure à laquelle ils pointent devant les services de contrôle. On leur réquisitionne leur livret de confiance jusqu’à ce qu’ils aillent le récupérer à la Wilaya. Une fois arrivés à la Wilaya, on leur signifie que le seul moyen de récupérer leur livret consiste à y sacrifier leur barbe. On ne veut pas de taxis poilus à Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *