Hassan Al-Haski et El-Gnaoui en grève de la faim en Espagne

Deux accusés des attentats islamistes du 11 mars 2004 à Madrid ont entamé samedi une grève de la faim avec neuf autres détenus.
Les onze grévistes de la faim, tous incarcérés dans des prisons de la région de Valence, se disent «innocents» et indiquent avoir commencé ce mouvement en signe de protestation contre les «fausses» accusations pesant sur eux. Les deux Marocains Hassan Al-Haski, l’un des cerveaux présumés des attentats et chef présumé en Espagne du Groupe islamique combattant marocain (GICM), lié à Al Qaïda, et Othman El-Gnaoui, accusé d’avoir «coopéré» aux attentats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *