HRW : une ONG critique le caractère superficiel du rapport

Le Conseil national de l’Union internationale pour le soutien au projet d’autonomie au Sahara a critiqué le caractère sélectif et superficiel du dernier rapport de Human Rights Watch (HRW) sur la situation des droits de l’Homme au Maroc. Le Conseil indique avoir constaté un manque en données scientifiques et objectives dans le rapport de HWR, en particulier la courte période que l’organisation avait passée dans les camps de Tindouf, en comparaison avec celle passée au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *