Hussein Fadlallah condamne l’enlèvement des deux Marocains en Irak

Le théologien chiite libanais, Mohamed Hussein Fadlallah, a condamné l’enlèvement en Irak des deux ressortissants marocains Abderrahim Boualam et Abdelkrim El Mohafidi. Répondant à des questions sur Internet provenant du Maroc à propos de cette question, Fadlallah a indiqué que la menace d’exécution brandie par des groupes takfiristes en Irak à l’endroit de deux frères marocains après leur enlèvement s’inscrit dans le cadre d’une politique criminelle. Il a en outre appelé les oulémas du monde musulman à s’élever contre ces pratiques qui constituent une "trahison de l’Islam" et à adopter une position claire vis-à-vis des groupes takfiristes.
"Nous voulons que le monde musulman, victime et de l’occupation et du terrorisme, fasse entendre haut et fort sa voix en rejetant sans équivoque ces deux phénomènes", a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *