IDH : Le HCP conteste le mode de calcul du PNUD

Lors de sa visite les 4 et 5 août au Maroc, Alison Kennedy, chef des statistiques du rapport mondial sur le développement humain au PNUD, a tenu deux séances de travail avec les responsables du Haut commissariat au plan (HCP). Ces derniers ont souligné les limites de l’approche du PNUD pour évaluer le développement humain, une approche jugée partielle et statique. Ils ont exprimé leur désaccord avec certaines données utilisées pour le calcul de l’indice de développement humain (IDH). Ces données ne sont pas mises à jour, ce qui se répercute négativement sur la valeur de l’IDH et sur le classement du Maroc, selon un communiqué du HCP. Pour sa part, Mme Kennedy n’a pas soulevé d’objections quant aux remarques du HCP et a reconnu que le PNUD a lancé un processus de réforme générale de cette approche qui devrait aboutir en 2010 à la mise en place d’un nouvel IDH. Les données actualisées ne peuvent pas être prises en considération  dans le prochain rapport du PNUD, déjà achevé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *