Il tue son père pour un chèque de garantie

Les habitants de la paisible région de Dayt Aoua relevant de la province d’Ifrane se sont réveillés jeudi matin sur un horrible meurtre perpétré par un jeune homme de 21 ans sur son père. Selon des sources de la gendarmerie royale, le suspect se serait acharné sur le corps de son père (B.L, agriculteur de 48 ans), lui assenant plusieurs coups mortels de gourdin au niveau de la tête avant de prendre la fuite sous le regard choqué des membres de sa petite famille. Le chèque en question appartenait à un ami du fuyard. Son père-victime menaçait de présenter le chèque au parquet si son fils n’intégrait pas les Forces Armées Royales. Chose que le fils refusait catégoriquement. Après s’être emparée de l’arme du crime, la gendarmerie royale procède à un ratissage de la région tout en lançant un avis de recherche pour retrouver le paricide.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *