Ilôt Leïla : une bergère marocaine réclame une indemnisation à l’Espagne

Une bergère marocaine a formellement réclamé au ministère espagnol de la Défense une indemnisation pour la mort de quatre chèvres sur l’ilôt Leïla lors d’une intervention de l’armée le 17 juillet pour y déloger six militaires marocains. C’est ce qu’affirme l’AFP ,citant le journal madrilène El Mundo de vendredi..
«Dans sa lettre, elle ne précise pas le nombre de chèvres, mais nous savons qu’elle fait allusion à quatre» d’entre elles, selon des sources du ministère de la Défense citées par le quotidien qui ne précise pas si la chevrière a fixé un chiffre pour l’indemnisation.
Consulté par l’AFP, un porte-parole de ce ministère a affirmé ne pas avoir connaissance de cette réclamation. Rajma Lachili, 66 ans, possède une centaine de chèvres qui pâturent sur l’ilôt inhabité, à l’origine d’une crise diplomatique majeure entre Rabat et Madrid en juillet. Elle vit dans un village sur la côte nord marocaine, à proximité de Leïla.
Le ministère de la Défense à Madrid soutient que l’opération militaire espagnole n’a provoqué la mort d’aucune chèvre et qu’il n’est donc pas question de verser une indemnisation, ajoute El Mundo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *