Ilyas El Omari piégé par Tuquoi

Ilyas El Omari, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la société civile connaît bien des désagréments à la suite d’un article publié mardi par le quotidien Le Monde, sous la signature de Jean-Pierre Tuquoi. Suite à cela, El Omari a fait parvenir à la direction de la rédaction du journal français le démenti suivant :
« Votre quotidien a publié dans son édition du 09/03/2004 un article de votre envoyé spécial à Al-hoceima Jean-Pierre Tuquoi sous le titre «Al Hoceima et le Rif espèrent ne plus être abandonnés par le pouvoir ». Dans cet article, des déclarations mensongères m’ont été attribuées et dans lesquelles j’aurais affirmé « Nous sommes comme les Basques du Maroc ». Je démens catégoriquement cette déclaration, vu que je n’ai pas déclaré à M. Tuquoi les paroles qu’il m’attribue. Nous nous sommes, par contre, entretenus de diverses questions auxquelles il n’a pas fait référence dans son article.
A cet effet, je suis disposé, s’il le désire, à publier tout ce que je lui ai déclaré. Sur cette base, je vous sollicite de bien vouloir publier ce démenti sur les pages de votre journal, sinon je me verrais contraint de recourir à la justice pour défendre mes droits ». de son côté l’Association Badis d’animation sociale et économique à Al Hoceima, dont M. El Omari est membre, a adressé au quotidien un message dans le même sens et où elle critique le fait que M. Tuquoi ne soit pas venu pour parler du terrible séisme mais pour évoquer d’autres problèmes. L’association déplore que le journaliste français cherche toujours à «souiller la réputation du Maroc et des Marocains», utilisant pour cela des moyens étrangers à la déontologie journalistique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *