Immigration : Un réseau de passeurs devant la justice

Les membres d’un réseau spécialisé dans l’immigration clandestine ont été déférés, lundi par la Brigade nationale de la police judiciaire, devant le procureur général près la Cour d’appel de Tanger.
Ce réseau, constitué de quatre personnes dont un policier exerçant au port de Tanger, est dirigé par une Marocaine de nationalité espagnole, originaire de la ville d’Asilah.
La prévenue a mis à profit son expérience et les relations nouées avec des intermédiaires en immigration illégale pour faciliter l’immigration clandestine de bon nombre de personnes en se servant de faux passeports et des documents de voyage falsifiés.
Les membres de cette bande ont été présentés à la justice à la suite de l’interception, le 8 octobre au port de Barcelone, du bateau Fantastic battant pavillon italien en provenance de Tanger, avec à bord 50 candidats à l’immigration clandestine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *