Incendie de Skikda : protestation des habitants de la région

Les habitants de cités avoisinant la zone industrielle de Skikda, alarmés par l’explosion survenue mardi dernier dans le site pétrolier, ont organisé samedi des manifestations de protestation, face au désintérêt des autorités pour leur sort, indique la presse algérienne.
 Ils se sont affrontés durant la journée aux forces de sécurité qui ont procédé à 14 arrestations. Les habitants des cités proches du site sinistré, principalement des jeunes, ont procédé dans la matinée de samedi à la fermeture  de la route nationale, longeant la zone industrielle pétrochimique et reliant Skikda à Annaba, dont ils ont interdit l’accès aux automobilistes en brûlant notamment des pneus.
Les protestataires ont interdit l’accès et la sortie de la zone industrielle, reprochant aux responsables leur indifférence face aux problèmes de chômage, de maladie et d’insécurité ainsi que l’inégalité de chances en matière de travail et "le clientélisme dans l’embauche". "Nous sommes exposés en permanence au danger d’explosion et autres sinistres, sans que nous puissions bénéficier de postes de travail dans cette zone", a déclaré un protestataire au journal "Le Jeune Indépendant". Les manifestants se sont regroupés devant le poste principal de la zone industrielle de Skikda et se sont attaqués à coups de projectiles aux postes de garde, brisant toutes les vitres tout en défonçant le portail pour accéder à l’intérieur de la plate-forme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *