Interdits de battre campagne à Tanger

Un certain nombre d’hommes politiques issus de la ville de Tanger ont été interdis de se représenter aux élections communales du 12 septembre. Dans le lot, figurent nombre de figures locales dont certains sont députés et élus communaux sortants comme les frères Arbaïn, Mohamed Zemmouri (UC), Mohamed Akbib (MNP), Mohamed Bouhriz (RNI) et d’autres. Les intéressés sont connus pour recourir à l’argent facile pour financer leurs campagnes électorales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *